0
0 Dans Bon pour maman

Crêpe soufflée à l’avocat

Cette recette augure une nouvelle rubrique, celle dédiée aux mamans. Ouf ! Manger “sain” signifie de moins en moins “vouloir mincir”. Exit le régime light, bonjour le régime de la forme plein de bonnes graisses, vitamines et minéraux qui ont tous un effet anti-oxydant sur nos cellules.

Pour réellement puiser des nutriments dans la nourriture, on recherche des produits non raffinés, de saison, locaux quand c’est possible, et surtout, de qualité (j’en parlerais dans un autre article). Cacao pur (non sucré) et avocat sont d’excellents candidats pour une première recette de crêpe soufflée revisitée.

Pour la pâte d’une douzaine de crêpes :
250 g de farine de froment biologique type 65
ou 150 g de farine de froment et 100 g de crème d’avoine
1 pincée de sel fin
1 c. à soupe de sucre muscovado (20g)
3 œufs
75 cl de lait de vache ou de jus d’amandes (plus léger)
1 cuillerée de beurre fondu ou d’huile neutre

Huile de coco ou de tournesol pour la cuisson.

Battre la pâte au fouet en ajoutant dans l’ordre : farine, sel, sucre, puis dans un puits au centre des matières sèches, les oeufs, le lait et pour finir le beurre fondu. Laisser reposer et rallonger avec un peu de lait si les amidons ont trop épaissi la pâte.

Faites cuire les crêpes assez fines dans une larme d’huile de coco ou d’huile de tournesol.

Pour la mousse à l’avocat (2 petites crêpes) :
1 ou 2 petits avocats bien murs
1 blanc d’oeuf (pour utiliser le jaune restant, c’est par ici pour une mayonnaise au poireau)
1 c. à café de sucre glace
Poudre de cacao

Préchauffer le four à 180°C. Mixer la chair des avocats avec le sucre glace. Monter les blancs en neige ferme et mélanger à l’avocat à la spatule. Garnir plusieurs crêpes de cette mousse et mettre au four pour 5 min. Saupoudrer de cacao à la sortie du four et servir.

 

Les vertus de l’avocat ?

Ce fruit onctueux contient beaucoup l’huile végétale bienfaisante, fibres et vitamines. Le détail (qui m’ennuie) par les nutritionnistes dans cet article de Top Santé ou le site Passeport Santé.

et bien au contraire, mieux maîtriser son alimentation quotidienne pour mieux s’en affranchir.

S’alléger l’estomac et l’humeur ne rime pas avec restriction mais avec changement du contenu de l’assiette petit à petit.
Voici 5 pistes :

1 Plus de végétal parce que ça allège et ressource en vitamines, minéraux et fibres (qui nettoient notre petit intérieur).

2 Rechercher les protéines végétales : houmous de pois chiches, salade de blé ou soupe aux lentilles se déclinent à l’infini.

3 Prendre goût aux boissons détoxifiantes pour s’hydrater : jus d’amande, jus de carotte – gingembre, jus d’agrumes pressés allongés à l’eau, thé vert.

4 Jeuner, ne serait-ce qu’un dîner par semaine. Si c’est difficile, on craque pour la pomme : un verre de jus, une pomme au four, tisane de morceaux de pomme à la cannelle, et hop au lit !

5 Privilégier la viande blanche et le poisson à la viande rouge. Ils sont plus digestes.

Et comment adapter cette recette de crêpe pour les enfants ?

On peut la présenter comme une crêpe venue de Mars, ou alors ajouter 1 cuillerée de cacao et de sucre au moment de mixer l’avocat.

Vous devriez aussi aimer

Pas de commentaires

Répondre