0
0 Dans Recettes familiales

un condiment fait maison, le #gomasio

Pour ce mercredi? Un petit condiment qui m’est venu en relisant qu’il faut vraiment écraser ou mixer le grain de sésame pour qu’il livre ces bienfaits ! Ce qui est essentiel quand on sait qu’il est plein de nutriments utiles à la synthèse des neurotransmetteurs, sujet sur lequel je reviens bientôt dans une chronique de livre. Mixé donc, le gomasio, un condiment qui nous vient du Japon et que des précurseurs de la macrobiotique nous a fait connaître dès les années 1970′, se prépare en un tour de main.

Pour 1 pot de gomasio :
150 g de sésame noir
50 g de fleur de sel
Facultatif : 20 g de paillettes d’algues, piment fumé

Mettez tous les ingrédients dans un petit blender et mixer par brèves pulsions. Le gomasio s’oxyde au bout de quelques mois. N’hésitez pas à le conserver au réfrigérateur dès les beaux jours.

 

3 bonnes raisons d’en agrémenter la cuisine de tous les jours :

1 Introduire le gomasio est un bon truc pour diminuer sa consommation de sel. Le sésame torréfié, c’est à dire légèrement grillé, sera plus riche en saveur. Ne pas hésiter à griller les graines avant de mixer.

2 Le fait de mixer le sésame permet une assimilation complète des nutriments et bons omégas.

3 Il ajoute une couleur sophistiquée aux plats très simples.

Avec quoi on l’utilise ?

Un oeuf au plat ou mon potage repas complet (oignon, poireau, chou, pois chiches, lentilles, épices et coriandre).

Pour mémo :), on démarre par une cuisson de l’oignon, le poireau et les épices dans un peu d’huile d’olive pour donner de la saveur au potage. Quand c’est translucide, on couvre d’eau pour une cuisson sur feu moyen.

Vous devriez aussi aimer

Pas de commentaires

Répondre