0
0 Dans Agenda

Concours de sauce #pesto

Juste avant les vacances d’été, j’ai participé à mon premier concours (off). Le Championnat du Monde de pesto au mortier, créé par Roberto Panizza, restaurateur à Gênes vise à réhabiliter la recette originale de cette sauce italienne dont le nom est galvaudé à longueur de rayons de sauce dans le monde. A la tomate, à l’aubergine, que sais-je encore, bref, les services marketing se sont emparés de l’appellation à en perdre son basilic.

image

Pour ce battle parisien, le Championnat existe depuis 2007, une vingtaine de participants ont manié le pilon en bois d’olivier et le mortier en marbre de Carrare. Un bonheur olfactif des plus sportifs car il faut faire “danser ” le mortier en mouvement opposé des coups de pilon qui en viennent ainsi à bout d’écraser et de mélanger intimement les ingrédients.

image

 

Avec la complicité de la pétillante Alessandra Pierini de l’épicerie italienne Rapp et Alain Cirelli, qui mit son atelier culinaire, Le Purgatoire et un jury de compétition dont les journalistes Estérelle Payany et François-Régis Gaudry.

 

Illustration réalisée par Roberta Cadorin

image

Le seul, le vrai pesto est composé de basilic, pignons, parmesan, pécorino, fromage à pâte cuite de chèvre (=la pecora en italien), d’ail et bien sûr, d’huile d’olive extra vierge, fine et fraîche, originaire la Ligurie si tant se peut. J’aime beaucoup cette côte sur laquelle on peut arriver depuis les Alpes en passant par les Lacs, pour déboucher sur la baie de Gênes, Portofino puis Santa Margarita. Et dire qu’on y mange bien, c’est un euphémisme! L’un de mes souvenirs marquants est un plat de linguine, assez fines, au pesto agrémenté de quelques haricots verts et de rondelles de pomme de terre cuites à l’eau. Comment décrire l’intelligence de ce plat ? Des pâtes au blé dur al dente enrobées des arômes de petit basilic et de pignons torréfiés, le tout en juste quantités. Et pour éviter toute lourdeur, l’ajout de ces deux légumes, l’un, aqueux apportant de la légèreté et à peine sucré, l’autre à l’amidon fondant, rend ce plat de pâtes juste par-fait.

Envie de faire la recette ? C’est par ici.
Pour en savoir plus sur la culture gastronomique de la région, un article intéressant sur le site de la BBC.

Icone_enfants

 

 

 

 

Des sessions spécial bambini ont été organisées en Italie. Pour en savoir +

image

Parmi le jury : a centre François Régis Gaudry, la voix de On va déguster sur France Inter et à droite Alessandra Pierini.

 

Vous devriez aussi aimer

Pas de commentaires

Répondre